Crédit photo Istock© Emilie Duchesne

On connaît l’expression « être dans un bon (un mauvais) jour », un peu moins peut-être « avoir un jour ». Très usitée au XIXe siècle, elle est tombée en désuétude, sans doute en même temps que la caste des bourgeois s’est fondue dans la masse. « Avoir un jour » signifie recevoir connaissances et amis, autour d’une tasse de thé ou autre, une fois par semaine, à jour et heure fixes. Lorsqu’on tenait un certain rang dans la société du XIXe siècle, il était de bon ton « d’avoir un jour »  pour montrer ces dernières acquisitions ou pour médire sur untel ou unetelle !

 

About Author

Vous aimerez aussi

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :