Françoise de Laure Adler

C’est une bien belle biographie que nous offre Laure Adler, journaliste, historienne et écrivain, sur Françoise Giroud, née Gourdji. On connaissait déjà la journaliste et co-fondatrice de L’Express, la secrétaire d’Etat à la condition féminine, la secrétaire d’Etat chargée de la Culture. On connaissait beaucoup moins la jeune femme d’origine gréco-turque, née dans une famille bourgeoise en 1916, son enfance auprès de sa mère et de sa sœur, passée dans l’attente du père parti aux Etats-Unis. La femme ? Volontaire, autoritaire, pugnace, terriblement exigeante, pragmatique, aimant les hommes. Ces derniers le lui rendaient bien d’ailleurs même si certains d’entre eux ont pu être déroutés par un tempérament aussi avant-gardiste, ne craignant rien, ni personne, poussant les femmes, dans les colonnes de son journal, à ne plus vivre dans l’ombre de leur mari. Laure Adler nous donne aussi à connaître une autre facette de Françoise Giroud : le refus de sa judéité et sa propension à oublier ou à réinventer certains moments de sa vie. Décédée en 2003, Françoise Giroud était un personnage complexe, passionnant et attachant qui a formé à ses méthodes nombre de journalistes de la presse écrite actuelle.

Editions Grasset, 22 euros.

About Author

Vous aimerez aussi

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :