Magnifique album que celui de Jeanne Cherhal sorti dans les bacs la semaine dernière. Magnifique pour deux raisons au moins : pour la musique d’abord, il y a du Sanson des années 70 dans les morceaux de cet album pour lesquels Jeanne Cherhal s’est remise au piano. Pour les textes ensuite. Ils allient, avec délicatesse, sensualité, profondeur et affirmation de soi. Bref, un joyau avec un J comme dans Jeanne, à écouter vraiment… sans rien faire d’autre en même temps. Je vous laisse écouter « J’ai faim » sur le thème du désir.

About Author

Vous aimerez aussi

Comments ( 2 )

  • Tomaszewski

    J’adore Cheval de feu ! 😉

  • 123correspondances

    Oui, tu as raison! D’un érotisme torride: “Viens fouiller le buisson joli, viens lustrer les galets polis, viens goûter la figue à la crème que je te gardais pour Carême”…

Comments are closed.

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :