Crédit photo-Run/Fotolia.com

Après « jeter sa gourme », « jeter à la borne ». Le terme « borne » désigne ici les pierres plantées près des murs, dont on trouve encore la trace aujourd’hui dans le vieux Lyon et ailleurs. Elles étaient placées à l’encoignure des édifices, à côté des portes, pour les préserver du choc des voitures. Nommées ainsi en raison de leur ressemblance avec les bornes des chemins, les bornes étaient aussi appelées « boute-roue ». « Jeter à la borne » signifie ici « se débarrasser sans ménagement de quelqu’un ou de quelque chose ».

About Author

Vous aimerez aussi

Comment ( 1 )

  • mpd

    chez moi, on appelle ces bornes des “chasse-roue” parce qu’effectivement elles repoussaient les roues de charrettes pour que leur moyeu ne bloque pas sur le mur. J’en ai une (belle) photo, mais comment la mettre sur ce commentaire ? Alors je te l’envoie par mail. Bises. JP.

Comments are closed.

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :