Crédit photo : Tof Locoste - Fotolia.com
Crédit photo : Tof Locoste – Fotolia.com

Voilà un mot sonore avec quatre belles syllabes qui se détachent. Je l’associerais bien à un son de trompette, celui qui sort du souffle du débutant. Le kakemphaton est un énoncé cocasse et, disons-le carrément, souvent trivial. Il se produit involontairement en raison d’associations sonores malheureuses, … Ainsi, dans la phrase : « La vache paît en paix dans ces verts pâturages », on entend aussi « La vache pète en paix ! ». De grands noms de la poésie et de la littérature en ont commis… Pierre Corneille : « Et le désir s’accroît quand l’effet se recule » (Polyeucte) ou Victor Hugo : « Il sortit de la vie comme un vieillard en sort » (Les Burgraves). Avec ce dernier kakemphaton, je suis sûre que vous comprenez mieux la photo qui illustre ce billet. Un peu facile je l’admets mais comment illustrer par l’image un kakemphaton?

About Author

Vous aimerez aussi

Comment ( 1 )

  • Monsieur k.

    Mais quel merveille ! Posté de nuit ce nuit, ce billet nous emplit pour autant de bonheur !

Comments are closed.

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :