Crédit photo : nwimageworks - Fotolia.com
Crédit photo : nwimageworks – Fotolia.com

On savait le lobby des armes à feu très puissant aux États-Unis. Il faudrait aussi y ajouter le qualificatif « malsain ». Dans son magazine du 23 février, Le Monde se fait l’écho des méthodes, pour le moins contestables, des armuriers et associations pro-armes. Ainsi, deux mois après la tuerie de Newton (26 morts dont 20 enfants), comme le rappelle le magazine, ces derniers « financent à coups de millions de dollars, les groupes de jeunes, les organisations et les fondations. Ils font la promotion de fusils d’assaut spécialement conçus pour les adolescents à prix imbattables et sponsorisent des compétitions de tir ». En prime, les adolescents en question peuvent choisir la couleur de l’arme. Il en existe même en rose bonbon. En plus d’un site Internet (juniorshooters.net) en partie financé par la NRA (National Rifle Association), principale organisation pro-armes, cette dernière a également conçu une application d’entraînement au tir pour I-Phone et I-Pad. Gratuite, elle est destinée aux enfants à partir de 4 ans ( !) et est présentée « comme un moyen « ludique » de s’exercer dans un stand de tir virtuel ». Le Monde précise encore qu’à tout moment, le jeune tireur peut cliquer sur des liens qui le renvoient vers des sites de fabricants d’armes… Tout compte fait, je me demande si le mot « malsain » est suffisamment fort pour qualifier le lobby des armes. « Criminel » serait sans doute plus juste, non ?

About Author

Vous aimerez aussi

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :