(c) Fotolia | Linda Caldwell

 

Vous connaissez sans doute déjà le principe du « café suspendu » ou de la « baguette en attente » ? C’est le café que vous commandez en plus du/ vôtre et qui sera mis en attente par le cafetier pour être offert à quelqu’un dans le besoin. Idem pour la baguette. Tous les commerçants ne pratiquent évidemment pas cette forme de vente solidaire venue d’Italie mais le concept se développe cependant. Et pas seulement pour les nourritures terrestres puisqu’un bouquiniste rouennais a étendu ce principe aux livres. Ainsi, dans la boutique de Monsieur Rêve – c’est comme cela qu’il se fait appeler -, des personnes peuvent acquérir un livre et verser un, deux ou trois euros de plus pour qu’un autre livre soit suspendu ou mis en attente, sur un fil tendu derrière la caisse. Cet acte permettra ensuite à quelqu’un ne pouvant s’offrir de livres d’en obtenir un sans avoir rien à débourser. La boutique se nomme « Rêve de l’escalier » et contient 55 000 livres d’occasion. Cerise sur le gâteau : le bénéficiaire du livre peut choisir lui-même son livre. Oui, le monde peut être joli à regarder et à vivre !

About Author

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :