Très belle voix que celle de Mariee Sioux, jeune auteur interprète américaine. Le plus fort c’est qu’elle n’a commencé à jouer de la musique qu’en 2003. Elevée au son de  Graceland de Paul Simon durant son enfance, Mariee Sioux dont la mère est indienne et le père d’origine hongroise et polonaise commence chacune de ses chansons par un air de flûte. Ajoutez à cela quelques harmonies vocales, des percussions, une guitare folk et vous obtenez une musique littéralement planante, légère comme une plume d’indien qui virevolterait dans le ciel, de courant chaud en courant chaud.

Je vous laisse écouter Wild Eyes issue de l’album A bundled bundle of bundles. Fermez juste les yeux, cessez toute activité, inspirez profondément et laissez-vous porter.

About Author

Vous aimerez aussi

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :