Male hand with thumb up isolated with white background
Crédit photo Fotolia | Minerva Studio

Assez peu usitée, cette expression, qui signifie « céder, s’avouer vaincu, cesser de résister » semble avoir plusieurs origines. Pour le linguiste et lexicographe Alain Rey, elle est en lien avec l’époque des Romains. Rappelez-vous, dans l’arène lorsque les spectateurs, par leur pouce, levé vers le ciel ou baissé vers le sol, donnaient consigne au vainqueur du combat de gracier ou d’achever son adversaire.

Le Littré, quant à lui, avance que l’expression « Mettre les pouces » ou « Coucher les pouces » vient du fait que « le pouce tombe dans la main quand la résistance cesse ». Et de citer l’écrivain et mémorialiste du XVIe siècle Vincent Carloix, qui, dans les mémoires qu’il a consacrés à François de Scepeaux dont il a été le secrétaire, écrit : « Et faisant une belle reverance se retira, luy estant tombé le poulce dans la main ». Vous remarquerez la façon dont « pouce » est écrit.

En parlant de « pouce » et par extension de doigts, voici quelques portraits temporaires d’hommes ou de personnages célèbres dessinés sur le bout des doigts. Bluffant ! À voir dans le China Daily ici : China_Daily

 

About Author

Vous aimerez aussi

Comment ( 1 )

  • DENOYER

    pas de commentaires
    je mets les pouces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :