ROSALIE BLUM BD.jpg

À 25 ans, Vincent Machot vit coincé entre sa mère – elle habite l’étage au-dessus de son appartement et frappe sur le plancher lorsqu’elle veut parler à son fils -, et le salon de coiffure de son père dont il a hérité à la mort de ce dernier. Son chat et son cousin sont ses seuls amis. Une vie bien morne dans une ville de province qu’il connaît par cœur qui va être bouleversée lorsque Vincent rencontre Rosalie Blum, dont la vie semble pourtant bien morne également. Mais Vincent est convaincu de l’avoir déjà rencontrée.

Adapté de la bande dessinée de Camille Jourdy, Rosalie Blum est un film qui « fait du bien » ! Histoire de trois solitudes dont on ne sait où elle va nous mener mais dans laquelle on se laisse glisser avec jubilation tant les personnages sont attachants et l’intrigue bien menée. Construit selon trois points de vue différents, Julien Rappeneau – le fils de Jean-Paul – nous livre un film aux allures de conte, magique et résolument optimiste. Les acteurs, de Kyan Khojandi à Alice Isaaz en passant par l’excellente Noémie Lvovsky et Anémone, interprètent leur rôle avec une grande justesse de ton et visiblement avec grand plaisir. À ne pas rater !

Pour voir la bande-annonce, c’est ici :

About Author

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :