Crédit photo : Synto / Fotolia.com

Cinq jours après la publication des résultats du baccalauréat, certains regrettent peut-être de ne pas s’appeler Madeleine, Irène, Côme ou  Ariane. En effet, en 2012, 25% des élèves portant l’un ou l’autre de ces prénoms et ayant passé le bac ont obtenu une mention « Très bien ». Les Marie-Anne, Anne-Claire et Gaspard sont également bien placés (20% des mentions « Très bien »). Loin d’être une plaisanterie, cette recherche, visant à vérifier la corrélation entre le prénom d’un candidat et la fréquence des mentions « Très bien », est menée depuis plusieurs années par le sociologue Baptiste Coulmont, auteur du livre Sociologie des prénoms. Il en ressort que les prénoms à consonance anglo-saxonne ou maghrébine ne riment pas avec mention. Ainsi, parmi les 125 Youssef et les 105 Nabil étudiés par le sociologue, aucun n’a obtenu la mention « Très bien ». Il ajoute que « seules une ou deux Sandy, Alison ou Sofiane décrochent la mention TB. 4 Christopher (sur 300) et 5 Mohamed (sur 400). 8 Cassandra et 8 Sabrina sur 470. Plus d’un tiers des 140 Yacine et Linda devront passer les épreuves de rattrapage ».

S’il n’y a évidemment aucun lien direct entre le prénom d’un candidat et la mention qu’il obtient, il y a en revanche un lien entre le prénom et le milieu social dont on est issu affirme le sociologue. Et de poursuivre : « les prénoms sont donnés en proportions différentes suivant le milieu social des parents. Les ouvriers et employés [moins diplômés, ndlr], depuis une bonne trentaine d’années, ont tendance à préférer des prénoms « anglo-saxons », influencés par les nombreuses séries télévisées américaines diffusées sur le petit écran [ndlr]. Mais que penser alors des prénoms plus classiques, comme Loïc, Elodie, Matthieu ou Rémy qui, eux non plus, ne collectionnent pas les mentions. Selon le sociologue, cela est dû au fait qu’au moment de la naissance de ces enfants, ces prénoms étaient déjà en déclin, délaissés par les cadres et professions intermédiaires.

Or donc ! Si vous ne savez pas de quel milieu social vous êtes issu, étudiez votre prénom. Cela ne vous donnera pas forcément une mention mais pour savoir où l’on va, il est parfois utile de savoir d’où l’on vient. Quoi que…

About Author

Vous aimerez aussi

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :