Drôle de nom, n’est-ce pas ? Un raccourci qui facilite la prononciation du nom de ce pianiste de jazz de 44 ans né à Belgrade : Bojan Zulfikarpasic !

Son deuxième album solo vient de sortir. Intitulé Soul shelter , il mêle influences classique et moderne, musique slave et jazz « ellingtonien », toujours accompagné de son Fender Rhodes, un piano électrique créé pour pallier l’encombrement des véritables pianos, qu’il « bricole » pour obtenir les sons qu’il a en tête.

Arrivé en France à la fin des années 80, Bojan Z a commencé à se faire connaître au milieu des années 90 et a obtenu les Victoires du Jazz en 2007. Je vous laisse découvrir ce qu’il fait…

Vous pouvez aussi vous rendre sur son site sur lequel il présente, dans une interview en anglais, son album Soul shelter : http://www.bojanz.com/

L’interview est aussi visible à cette adresse :

About Author

Vous aimerez aussi

(C) Copyright  2018 lekawalitteraire.fr - Tous droits réservés

%d blogueurs aiment cette page :